English
Deutsch
 
Français


 
     Accueil     Nouveautés     Recherche     Auteurs     F.A.Q.     Contacts      

Ouvrir session
pseudo :
Mot de passe :
 J’ai oublié 
 À l’aide ! 
 Nouveau compte 

Lunatique spécial : Jean-Pierre Andrevon

Eons n°101 - collection Lunatique
 chez Eons  dans Lunatique 

illustration
Illustration de couverture :
  Jean-Pierre Andrevon
 
Langue : 
 
Anthologie :
Lunatique spécial : Jean-Pierre Andrevon     Richard Comballot,   Jean-Pierre Fontana  
Ça a peut-être commencé cette nuit de 1943 ou 1944, quand j’ai vu cette chose, de la fenêtre de ma chambre. La nuit était claire, très claire, trop claire : une lumière bleu argenté, qui passait par l’entrebâillement des volets. Je m’étais réveillé. Je me suis levé, j’ai marché jusqu’à ma fenêtre, j’ai peut-être écarté davantage les volets. Et j’ai vu la chose.
(L’autre côté)
 
Tu avanceras dans le jardin. Des éclairs de couleur crépiteront devant tes pieds. Surpris, tu arrêteras ta marche. Mais un peu tard : de ta hauteur, si loin au-dessus des herbes, tu distingueras une faible scintillation bleue et rose au bord de la semelle droite, en plastique mou, de ta sandale d’été. Tu te baisseras. Tu as écrasé une sauterelle, tu l’as écrabouillée, tu le constateras en déplaçant ta sandale dont tu frotteras la tranche dans l’herbe : les ailes cassées qui battent encore, l’abdomen crevé, perdant ses humeurs.
(Devant la fenêtre ouverte)
 
Quand je suis rentré, Katrina venait de faire l’amour. Les vagues heurtées du plaisir m’avaient atteint alors que je pénétrais dans les soubassements du protéibloc 378 par la caverne Aurore. Les vagues n’étaient alors qu’un friselis d’écume, un flux d’atomes éthérés léchant l’extrême bord de ma métaconscience, sa grève. Puis, à mesure que je me laissais emporter toujours plus haut par les rampes diversement cintrées et inclinées qui nervurent tout l’intérieur du proté, les vagues s’étaient faites plus fortes, plus saccadées, plus serrées. Katrina parvient toujours vite à l’orgasme quand elle fait l’amour avec un autre que moi.
(La Bête des étoiles et l’empathe)
Des nouvelles, des articles, un entretien
pour découvrir ou redécouvrir l’un de nos meilleurs auteurs de SF et de Fantastique
à l’occasion de ses 40 ans de professionnalisme et de ses 50 ans d’écriture
 
Illustrations intérieures : J.-P. Andrevon, Georges Pichard

Introduction     Richard Comballot  

J.-P. Andrevon, la Mort, le Réveil     Patrice Duvic  

Repères dans l’infini     Richard Comballot  

Va et vient     Jean-Pierre Andrevon  

Les Cloches de la fin du monde     Jean-Pierre Andrevon  

La Paix en Algérie     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Une Belle Histoire d’amour – Fragments     Jean-Pierre Andrevon  

L’Autre Côté     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
L’Ascenseur     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Un Nouveau Départ     Jean-Pierre Andrevon  

Années 70… années 68 !     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Le Jardin extraordinaire     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
La Bête des étoiles et l’empathe     Jean-Pierre Andrevon  

Pichard et toutes ces dames     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Le Petit Chat est mort     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Le vent     Jean-Pierre Andrevon  
Nouvelle :
Devant la fenêtre ouverte     Jean-Pierre Andrevon  

Bibliographie de Jean-Pierre Andrevon     Richard Comballot  

 

© 2004-2013 Eons